Une grenade d’un Casque bleu de la Monusco tue trois personnes à Goma

0
36

Trois personnes ont trouvé la mort ce mardi 8 novembre 2016 tôt le matin vers 6 heures et demi après l’explosion à une grenade dégoupillée accidentellement par un casque bleu de la Monusco à Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Le fait s’est produit au quartier Keshero, près de la cathédrale Mama Wa Amani dans la capitale du Nord-Kivu. Selon des témoins, un groupe d’éléments de la Monusco était « en plein jogging » lors qu’une grenade portée par l’un des contingents indiens de la Monusco a été dégoupillée par accident. Les victimes sont une fillette âgée de 10 ans et deux Casques bleus de la Monusco. L’on signale également plusieurs blessés.

Les forces de l’ordre ont par la suite intervenue pour s’interposer contre de scènes de protestation de la population en colère, menaçant de s’en prendre aux éléments de la Monusco. La police congolaise a fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser la foule.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE