Un sit-in pour dénoncer l’interdiction de manifestation dispersé en Ituri

0
20
Manifestation pour le respect de la constitution organisée mercredi 26 octobre par LUCHA, Filimbi et le front citoyen à Bunia, en Ituri. Radio Okapi/Ph. Martial Kiza Byamungu

Le mouvement citoyen Filimbi a organisé mercredi 9 novembre un sit-in à l’hôtel de ville de Bunia pour protester contre la décision du maire interdisant toute manifestation politique.

La coordonnatrice de Filimbi en Ituri, Me Naguy Godhi, affirme que des policiers ont dispersé la manifestation. Elle affirme avoir été interpellée par la police avant d’être relâchée quelques heures après.

« Nous avons écrit conformément à la loi. Les autorités étaient informées. On a vu les ennemis de la démocratie déployer les policiers. Lorsque nous avons avancé, la police nous a interdit de ne pas traverser les barrières. Nous avons résisté. Nous avons essayé de faire comprendre à la police que nous voulions remettre un mémo au maire de la ville », relate-t-elle.

Les manifestants n’ont finalement pas déposé leur mémorandum.

La coordonnatrice de Filimbi en Ituri dément toute volonté de « provoquer les autorités ».

« Etant donné que nous sommes des mouvements citoyens, nous n’avons pas l’objectif de provoquer les autorités. L’objectif de nos mouvements, c’est de montrer aux autorités que nous voulons que le minimum de la démocratie soit respecté en Ituri », affirme-t-elle.

Contacté par Radio Okapi, Ferdinand Fimbo, maire intérimaire de la ville de Bunia a promis de réagir plus tard.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE