un policier ivoirien se noie en plein exercice

0
39

C’était lors d’un exercice dans l’eau à Port-Bouet (Abidjan), qu’un policier a disparu sans laisser de trace. Dimanche dans la mi-journée, son corps a été retrouvé en état de putréfaction très avancé, par le groupement des sapeurs pompiers militaires. La victime était un policier de la force rapide d’assistance et de protection (FRAP).

C’est au cours d’un entrainement sur la plongée, mercredi dernier, en vue de renforcer les capacités de la Force Rapide d’Assistance et de Protection (FRAP) , une unité d’intervention de la police nationale, que le drame est survenu.

Selon le groupe de policiers déployés dans la lagune à Port Bouët, l’opération consistait à effectuer des manœuvres de sauvetage avant de rejoindre la rive. C’est pendant les entraînements que de manière inattendue, l’on a constaté la disparition d’un membre de la police.

« Comme ses camarades, le policier a été vu faire son tour d’horizon à 2 mètres de profondeur, mais, s’agissant de rejoindre le point de rassemblement c’est là que sa disparition a été constatée » d’après une source sécuritaire qui précise en outre que le taux d’encadrement d’un moniteur était pour 3 plongeurs. Les pompiers ont aussitôt entamé les recherches. Mais en vain.

Dimanche en milieu de journée, c’est dans un état de putréfaction que la victime a été découverte, gisant en bordure de l’eau. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances de l’accident. L’identité du défunt policier n’a pas encore été révélée.
Aux dernières nouvelles, la dépouille de cet agent de police dont la disparition a écœuré plusieurs de ses collègues, a été inhumé sous ordre du procureur de la République. Toute la famille de ce vaillant policier reste inconsolable, après le drame qui est survenu dans la lagune à Port-Bouët.
Selon le groupe de policiers déployés dans la lagune à Port Bouët, l’opération consistait à effectuer des manœuvres de sauvetage avant de rejoindre la rive. C’est pendant les entraînements que de manière inattendue, l’on a constaté la disparition d’un membre de la police.

« Comme ses camarades, le policier a été vu faire son tour d’horizon à 2 mètres de profondeur, mais, s’agissant de rejoindre le point de rassemblement c’est là que sa disparition a été constatée » d’après une source sécuritaire qui précise en outre que le taux d’encadrement d’un moniteur était pour 3 plongeurs. Les pompiers ont aussitôt entamé les recherches. Mais en vain.

Dimanche en milieu de journée, c’est dans un état de putréfaction que la victime a été découverte, gisant en bordure de l’eau. Une enquête a été ouverte pour comprendre les circonstances de l’accident. L’identité du défunt policier n’a pas encore été révélée.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE