Samuel Eto’o: Après sa suspension, voici la nouvelle décision de son club Antalyaspor

0
158

La suspension de samuel Eto’o a été levée il y a quelques jours. A en croire nos confrères de la BBC, les dirigeants du club turc ont réintégré Samuel Eto’o et lui ont donné des avertissements sur sa future conduite au sein du club. L’on se souvient que l’ancien capitaine des lions indomptables avait été suspendu le mois dernier jusqu’à nouvel ordre. Il avait été soupçonné d’accuser les dirigeants du club d’être racistes.

C’est sur son compte Instagram que Samuel Eto’o avait posté un message qui laissait croire qu’il s’adressait au président du club à qui il reprochait d’avoir une attitude raciste. « Peut-être que certaines personnes ne me respectent pas car je suis noir. Mais je ne vais pas redescendre du niveau que j’ai atteint. Je suis dans ce jeu depuis 18 ans« . avait-il écrit. Quelques heures après, Samuel Eto’o avait été suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Toujours d’après la BBC, Ali Safak Ozturk, président du club Antalyaspor, a déclaré qu’Eto’o avait exprimé ses regrets à propos du post publié sur Instagram, et insisté sur le fait qu’il ne visait pas la direction du club. « Mon message était adressé à une personne qui me critique injustement depuis des années. Alors qu’il continue ses critiques, je continue de gagner des trophées, » avait précisé Eto’o.

« Nous espérons qu’il se comportera plus prudemment à l’avenir et apportera une contribution positive à l’équipe » déclare Ozturk. Aujourd’hui la suspension est levée et Samuel Eto’o a déjà repris le chemin de l’air de jeu avec son club turc d’Antalyaspor.

Vainqueur à trois reprises de la Ligue des Champions, Eto’o a déposé ses valises à Antalyaspor en juin 2015.
Il a été sacré quatre fois footballeur africain de l’année. Eto’o a par ailleurs été sacré meilleur buteur de la Coupe d’Afrique des Nations avec 18 buts. Il a disputé quatre finales de la Coupe du monde et a marqué trois buts. Avec 54 buts pour le Cameroun, il a remporté deux Coupes d’Afrique des Nations: celle de 2000 et celle de 2002.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE