RDC: soupçons de détournement dans l’exécution du budget 2015

0
33

Le rapport de la commission économique et financière de l’Assemblée nationale, présenté mercredi 30 novembre, révèle des soupçons de détournement et des dépassements dans l’exécution du budget 2015.

Le président de cette commission, Jean-Luc Mitoka Mbali, a fait savoir que l’exécution du budget 2015 contient beaucoup d’irrégularités dans la réalisation de certains projets.

«Les dépassements budgétaires sont au niveau des projets d’investissement, dans le secteur social. Le cas échéants, s’il y a eu des malversations avérées qu’il puisse avoir des sanctions à l’encontre des gestionnaires», a-t-il déclaré devant les députés.

Intervenant dans le débat, certains élus ont plaidé pour des poursuites judiciaires à l’encontre du Premier ministre sortant et certains membres de son gouvernement.

Le député Papy Nyango du groupe parlementaire UDPS et alliés, évoque le cas d’une école primaire qui aurait bénéficié d’une enveloppe de 5,5 millions de dollars américains et qui ne compterait que six salles de classe en construction :

«Le rapport de la commission économique et financière révèle plusieurs cas de détournements des deniers publics qui appellent la mise en accusation du Premier ministre [Matata Ponyo]. Vous avez cette école primaire Pululu à Selembao au profit de laquelle Matata Ponyo a fait décaisser environ 5 500 000 dollars américains alors que sur le site il est en train d’être érigée une petite école de six salles de classe encore en état de fondation».

De son côté, le cabinet du Premier ministre sortant se dit étonné des réactions de ces députés nationaux, expliquant que le chef de l’Etat avait djugé positif le bilan du gouvernement Matata Ponyo.

Dans son discours devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès, le président Kabila avait en effet salué l’action du gouvernement Matata.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE