RDC: la MONUSCO espère « un processus politique plus inclusif »

0
80

« Nous osons espérer que l’accord politique signé ouvrira la voie à un processus politique toujours plus inclusif au cours des semaines à venir », a déclaré mardi 18 octobre le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en RDC, David Gressly, lors de la cérémonie de clôture du dialogue national.

Le numéro deux de la MONUSCO a exhorté la majorité au pouvoir à « continuer à prendre des mesures qui visent à créer un climat de confiance au sein de la classe politique ».

Au cours de son allocation, David Gressly a également indiqué que la MONUSCO prenait acte des conclusions du dialogue national consignées dans l’accord politique signé par les participants.

Par ailleurs, il a appelé la frange de l’opposition qui n’a pas pris part à ce forum à rejoindre le dialogue qui, selon lui, reste l’unique voie de sortie pacifique à la crise actuelle que connaît la RDC.

En outre, David Gressly a appelé tous les Congolais à privilégier l’intérêt national au détriment des intérêts personnels et partisans.

Le dialogue s’est clôturé mardi après la signature d’un accord politique qui prévoit notamment l’organisation de la présidentielle, des législatives nationales et provinciales en avril 2018.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE