RDC : Joseph Kabila prend acte de la démission de Matata Ponyo

0
61

Le premier ministre Matata Ponyo a officiellement déposé sa démission ainsi que celle de son gouvernement auprès du chef de l’Etat ce lundi 14 novembre au palais de la nation à Kinshasa. Joseph Kabila en a pris acte.

Le premier ministre honoraire a dressé un bref bilan de ses quatre années et demi d’exercice et le qualifie de globalement positif en dépit de quelques « soubresauts dus à la crise internationale et aux tensions politiques » en RDC.

« Je crois que le travail que nous avons abattu est très appréciable et nous pouvons dire que le bilan est globalement positif. Parce que dans l’ensemble des secteurs de la vie nationale, il y a eu des progrès substantiels. Du point de vue macroéconomique, vous le savez, nous avons enregistré des performances inédites en termes de stabilité des prix intérieurs, de taux de change, même si au cours de derniers mois il y a eu des soubresauts liés notamment à la crise internationale et à cette sorte de tensions politiques », a affirmé Augustin Matata.

L’ancien ministre des finances évoque les réalisations et avancées dans le secteur des transports, de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, de la culture, sans donner des détails chiffrés.

Après avoir remis sa démission au président Kabila, Matata Ponyo a déclaré avoir déposé sa démission et celle des membres de son gouvernement « pour répondre à l’esprit et à la lettre de l’accord » signé en octobre dernier par la majorité, la société civile et une frange de l’opposition.

Cet accord prévoit notamment la nomination d’un Premier ministre issu de l’opposition et la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE