Procès des présumés ADF: 4 personnes condamnées à la peine de mort

0
48

Quatre des six personnes présumées auteures des massacres des civils dans le territoire de Beni ont été condamnés à la peine de mort. L’arrêt de la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu qui jugeait en audience foraine les six prévenus a été rendu lundi 17 octobre devant de nombreux habitants.
Parmi les quatre condamnés figurent deux imams : Amza Baguma Kasereka et Jibril Muhingo Mukanda, poursuivis pour participation à un mouvement insurrectionnel.
Les deux chefs religieux avaient été mis en cause dans le recrutement des rebelles ougandais des ADF, présumés auteurs de plusieurs massacres perpétrés contre les civils à Beni.
Isaka Muhindo, le cinquième prévenu poursuivi pour crime contre l’humanité par meurtre et terrorisme lors de ce procès a été condamné à la réclusion à perpétuité. Quant au sixième prévenu, Nuhu Sekungu, il a été acquitté faute de preuves.
Les avocats des prévenus ont promis de respecter la décision de la cour.
Le procès de ces personnes a débuté samedi 20 août. Elles étaient accusées d’avoir participé le 5 juillet dernier à l’attaque de la cité d’Oicha, à 30 Km de la ville de Beni (Nord-Kivu).
Au moins neuf personnes, des civils pour la plupart, avaient trouvé la mort au cours de cet assaut.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE