Nomination de Samy Badibanga à la primature. Willy Mishiki : «c’est le plus beau cadeau que Kabila ait fait aux Congolais»

0
41

Le nouveau Premier Ministre du gouvernement dit d’Union Nationale incarnerait toutes les qualités requises pour un chef de l’Exécutif digne de ce nom. Ainsi, serait-il à mesure de relever les défis socio-économiques et autres qui s’érigent contre la bonne marche du développement en RDC, en ce moment. Samy Badibanga peut réunir, dans le délai fixé dans l’Accord politique, un budget suffisant pour faire face à l’organisation des élections. Cette affirmation est de Prince Willy Mishiki. Il l’a faite au cours d’un point de presse tenu hier, vendredi 18 novembre 2016, au siège du parti politique ARP d’Emmanuel Ilunga. Il se veut désormais meneur de la frange du Rassemblement signataire de l’accord politique.

Ce tête-à-tête avec la presse a offert une occasion propice pour l’Unana Maï-Maï et ses alliés à réitérer leur félicitation au Président de la République ainsi qu’à Samy Badibanga Ntita, le successeur de Matata Ponyo. Emmanuel Ilunga a aussi exprimé son satisfecit. «Puisque nous sommes toujours du Rassemblement et que le Premier Ministre Badibanga est aussi issu de cette même plateforme, nous remercions le Bon Dieu pour la sagesse et l’inspiration qu’il a daignée à instruire le Président Kabila de manière à ce qu’il puisse le choisir», a-t-il indiqué. Le fait de donner à un cadre du Rassemblement cette grande responsabilité, Willy Mishiki considère le président Kabila comme étant un «véritable officier qui a prêté le serment de respecter sa parole». Il aurait proposé à Etienne Tshisekedi 3 noms pour le poste de la primature. Il s’agissait de l’actuel premier, Emmanuel Ilunga et lui, Willy Mishiki. L’avènement de Badibanga crée un équilibre au sein de la classe politique congolaise, a-t-il renchérit.

Samy réussira

Il va travailler avec un programme qui s’inscrit dans la droite ligne de l’accord politique, ensuite avec la dose de l’Udps, a affirmé le meneur du Rassemblement signataire de l’accord politique. Il est un homme d’affaires avéré qui dispose des atouts nécessaires pour offrir aux congolais ce dont ils ont besoin. Toutes les batteries seront mises en marche pour qu’il gagne son pari. Pendant le laps de temps qui lui est imparti, il sera à même d’abattre un travail de qualité : mener les congolais aux élections libres, crédibles et apaisées.

Le président Kabila, dans son discours, poursuit Willy Mishiki, a donné des signaux forts des perspectives d’avenir prometteuses pour le développement du Pays. Comme il respecte sa parole, il se divisera en quatre pour permettre au premier ministre entrant de bien mener son bateau. Le premier mois de son gouvernement, il fera tout son possible pour décrisper le climat politique. «Sa présence rassure tout le monde. Aujourd’hui, il y a de l’équilibre au sommet de l’Etat. Sa nomination est tombée à point nommé parce que c’est un homme de terrain», conclut le Président national de l’UNANA Maï-Maï.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE