Mulumba Gecoco claque les portes du MLC

0
72

Arrivé au MLC (Mouvement de Libération du Congo) il y a deux ans, en provenance du PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie), Gérard Mulumba dit « Gecoco » a annoncé hier jeudi 13 octobre 2016 sa démission du poste de Secrétaire National qu’il occupait au sein de ce parti. Il justifie sa décision par l’indifférence dont il a été l’objet de la part des dirigeants et militants de cette formation politique pendant ses deux mois de détention préventive à la Prison Centrale de Makala (août – octobre 2016) à la suite de fausses accusations de trafic de passeports et d’êtres humains dont il était l’objet de la part des services spéciaux.

Jusque-là, on ignore la prochaine destination de cet acteur politique, qui avait renoncé à son mandat de député national après sa démission du PPRD et était parti en exil en Europe, parce que s’estimant traqué par son ancienne famille politique. On rappelle que l’intéressé avait été élu d’abord député provincial en 2006, sous le label du PPRD, puis député national en 2011, sous le parrainage du même parti, dans le district du Mont-Amba. Adulé dans sa commune de résidence, Limete, et plus précisément au quartier Kingabwa, il est sorti de la Prison Centrale de Makala le mardi 11 octobre 2016. Pour célébrer l’événement, il a organisé une caravane motorisée de Selembao à Kingabwa, en transitant par les communes de Bandal, Lingwala, Gombe et Barumbu…Il y a lieu de signaler que son dossier judiciaire s’est terminé en queue de poisson, sans procès et ni acquittement ou condamnation.

Avec le phare

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE