Mondial 2018 : L’Egypte seule en tête

0
84
Menée au score, l’Egypte est parvenue à renverser le Congo dimanche (2-1) pour se détacher en tête du groupe E des éliminatoires du Mondial 2018 au terme de la première journée. Salah a égalisé et offert une passe décisive.

En s’imposant 2-1 au Congo ce dimanche à l’occasion de la 1ère journée des éliminatoires du Mondial 2018, l’Egypte réalise une très bonne opération et s’empare des commandes du groupe E devant le Ghana et l’Ouganda qui se sont neutralisés vendredi (0-0). Dans ce match débridé et rythmé, les Diables Rouges ont pourtant frappé les premiers. A l’issue d’un début de partie marqué par plusieurs occasions de part et d’autre, Bifouma centrait pour Doré qui ouvrait le score d’un coup de boule (1-0, 24e) ! Dans la foulée, El Hadary, déjà auteur d’une claquette décisive devant l’Angevin, s’envolait pour repousser une mine d’Ondama en corner.

Toujours aussi incisif dans ses appels, Salah faisait mal à la défense congolaise grâce à sa vitesse, mais par trois fois, le joueur de l’AS Roma échouait à proximité du but adverse, ne parvenant notamment pas à reprendre suffisamment fort un long centre d’Hamed. A force de pousser, les Pharaons finissaient cependant par trouver la faille grâce à l’ancien joueur de Chelsea, qui profitait d’un centre d’Abdelshafy pour égaliser d’une tête aux six mètres (1-1, 41e).

Malgré ce but, les hommes de Pierre Lechantre rentraient des vestiaires avec de bonnes intentions. Pourtant, ce sont les visiteurs qui s’en sortaient bien en prenant les devants grâce à El Said, qui bénéficiait d’un centre en retrait impeccable de Salah, lancé en profondeur, pour conclure de près (1-2, 56e). Les locaux poussaient alors pour égaliser et mettaient le feu sur les buts d’El Hadary mais le vétéran de 43 ans réalisait trois arrêts déterminants en l’espace de quelques minutes, en étant également suppléé par Abdelshafy sur sa ligne. En contre, El Said avait l’opportunité de tuer le match mais il manquait le cadre, avant de se heurter à la main ferme de Mouyabi quelques minutes plus tard. Sans conséquence puisque ce sont bien les Pharaons qui réussissent leurs débuts !

– Les compositions de départ :

Congo : Mouyabi – Baudry, Moubhio, Bakoua, Itoua – Imouele, Massengo, Tsiba – Bifouma, Doré, Ondama

Egypte : El-Hadary – Abdel-Shafy, Gamal, Gabr, Gaber – Hamed, Elneny – Trezeguet, El-Said, Salah – Morsi

Afrik-foot

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE