Matata Ponyo fait son bilan devant la presse

0
38

Le Premier ministre congolais sortant Augustin Matata Ponyo a convié la presse ce mardi 22 novembre pour présenter le bilan de son passage à la Primature.

Devant la presse conviée spécialement à la Primature, à Kinshasa, le Premier ministre Augustin Matata a tenu à présenter ses hommages les plus « différents » au président Joseph Kabila pour l’avoir porté à la tête du gouvernement.

« Cette cérémonie est l’occasion pour exprimer, une fois encore, mes sincères remerciements au chef de l’État [Joseph Kabila] pour la confiance qu’il a placée en ma personne pour conduire le gouvernement au cours de son second quinquennat« , a -t-il dit.

Nommé à la mi-avril 2012 et entré en fonction le 9 mai de la même année, Matata Ponyo, qui a démissionné le 14 novembre dernier, a établie un nouveau record de longévité – sans discontinuité – au poste. Avant lui, seuls quatre Premiers ministre avaient atteint la barre des trois années successives : Léon Kengo wa Dondo entre le 5 novembre 1982 et le 31 octobre 1986 (3 ans et 11 mois), Cyrille Adoula entre le 2 août 1961 et le 30 juin 1964 (3 ans et 10 mois) et Adolphe Mozito entre 10 octobre 2008 et 7 mars 2012 (3 ans et 4 mois).

Dressant son bilan sur le plan sécuritaire et judiciaire, Matata Ponyo a félicité les forces armées de la RDC pour « l’accomplissement de leur mission constitutionnelle. » Concernant la Police nationale, il a salué « les actions de réforme qui se poursuivent dans le souci d’améliorer les capacités opérationnelles. »

Au niveau économique, Matata Ponyo s’est dit satisfait « des avancées significatives réalisées« .

« Entre 2012 et 2015, des résultats économiques impressionnants ont été enregistrés. Avec un taux de croissance du PIB réel supérieur à 7% contre une moyenne de 3,5% en Afrique subsaharienne, l’économie congolaise a été parmi les 10 économies les plus dynamiques« , a-t-il commenté.

En ce qui concerne la gestion des ressources naturelles, Augustin Matata a affirmé que le gouvernement veille désormais à la publication régulière, par le ministère des finances, des données sur les ressources mobilisées par les régies financières dans ce secteur.

Sur le plan social, à en croire le Premier ministre sortant, le niveau économique et l’impact des réformes ne sont « certes pas encore suffisant pour permettre une réduction drastique de la pauvreté, mais les efforts dans ce domaine sont inlassables et soutenus. »

Dans le domaine de l’emploi, du travail et de la formation, l’homme à la cravate rouge, comme on le surnomme, confirme que les initiatives publiques de promotion de l’esprit entrepreneurial, des femmes et des jeunes ont été lancées avec succès et que le programme cadre de création d’emploi et de revenu, PROCER, en appui avec la Banque Africaine de Développement (BAD), exécute un projet d’automatisation économique de la femme congolaise.

Tout en se disant satisfait de son bilan qu’il juge positif, Augustin Matata Ponyo a émis le voeu de voir ce qui a été fait hier être préservé pour « constituer la pierre angulaire des efforts menés sur le chemin de développement. »

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE