Massacre de Luhanga: le gouvernement provincial du Nord-Kivu promet l’ouverture d’une enquête

0
24
Photos Hutus, copyright Luhanga

Le gouvernement du Nord-Kivu annonce l’ouverture d’une enquête après la mort d’une trentaine de personnes dimanche dans l’attaque d’un village par des miliciens dans l’Est de la République démocratique du Congo.

L’attaque a visé le village de Luhanga, dans le centre-est de la province du Nord-Kivu. « Le bilan provisoire fait état de 34 civils tués », a déclaré à l’AFP Joy Bokele, administrateur du territoire de Lubero où s’est produite l’attaque.

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu a dirigé un « conseil » d’urgence ce lundi matin, réunissant des membres du gouvernement provincial et ceux du comité provincial de sécurit où il a été décidé une série des mesures. Une équipe mixte du gouvernement, de l’Assemblée provinciale et des notables de la province seront sera déployée dans le village de Luhanga en vue de procéder à l’enterrement des victimes.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE