Lubero: les FARDC délogent les miliciens de deux localités

0
23

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris mercredi 23 novembre le contrôle des localités de Butuhe et Rwaha dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Ces deux villages étaient contrôlés par des miliciens Maï-Maï de l’Union de patriotes pour la libération du Congo (UPLC).

Le commandant des opérations Sokola 1 Sud, général Fall Sikabwe, parle d’un militaire tué, d’un autre blessé ainsi que de quatre assaillants capturés à l’issue des combats qui ont opposé miliciens et soldats.

Après environ trois heures d’affrontements, ces miliciens se sont enfuis, laissant les villages Butuhe et Rwaha aux FARDC.

Général Fall Sikabwe a également expliqué que les FARDC ont lancé cette offensive dans l’objectif de restaurer l’autorité de l’Etat dans cette contrée.

Certaines sources locales accusent certains militaires de s’être livrés aux pillages et à des exactions sur des civils pendant leur offensive.

L’armée aurait obligé certaines personnes à se déshabiller pour voir si elles ne portaient pas de marques de reconnaissance des Maï-Maï.

Une allégation que rejette le général Fall Sikabwe. Il attribue ces propos aux complices des groupes armés qui cherchent à ternir l’image de l’armée.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE