Le MLC et ses alliés demandent à Joseph Kabila de quitter le pouvoir à la fin de son mandat

0
36

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba et ses alliés, réunis au sein du Front pour le respect de la constitution, demandent au président Joseph Kabila d’honorer son serment en respectant la constitution dans toutes ses dispositions comme il l’a déclaré dans son discours au congrès.

Cette plateforme demande au chef de l’Etat de quitter le pouvoir au terme de son deuxième et dernier mandat en décembre prochain.

« Le Front pour le respect de la constitution invite le président de la République sortant à respecter son serment, à se soumettre au prescrit de la constitution en quittant le palais de la nation au terme de son second et dernier mandat le 19 décembre 2016 », a déclaré jeudi 17 novembre devant la presse Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC.

Vous pouvez écouter un extrait de la déclaration d’Eve Bazaiba.

Mardi dans son discours sur l’état de la nation, Joseph Kabila a fait savoir qu’il allait respecter la constitution.

« N’ayant jamais été violée, la constitution sera toujours respectée dans toutes ces dispositions », avait-il déclaré.

Le deuxième et dernier mandat du président Kabila s’achève en décembre prochain. La commission électorale nationale indépendante (CENI) a demandé et obtenu de la Cour constitutionnelle le report de l’élection présidentielle, prévue initialement à la fin du mois novembre.

A l’issue du dialogue convoqué par Joseph Kabila pour discuter de la question de l’organisation des élections, un accord politique a été signé. Il prévoit notamment l’organisation de l’élection présidentielle en avril 2018.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE