La Prospérité : «Dialogue : Kodjo a fini, Tshisekedi réclame»

0
23

Revue de presse du lundi 17 octobre 2016 portant essentiellement sur le dénouement du dialogue national.

L’accord politique trouvé entre la Majorité Présidentielle et l’opposition qui participe au dialogue est largement commenté par la presse de Kinshasa.

La Prospérité revient sur les dates et les faits qui marquent l’accord qui pourra être signé mardi 18 octobre.

Selon le journal, Joseph Kabila reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu. Le quotidien révèle que la refonte du fichier électoral prend fin le 31 juillet 2017 et le corps électoral sera convoqué le 30 octobre 2017.

Les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales seront organisées en avril 2018 note le tabloïd, qui rappelle que la signature de cet accord entraine la fin du travail d’Edem Kodjo récusé par une frange de l’opposition. La Prospérité fait aussi remarquer que la fin du dialogue intervient au moment où Tshisekedi et le Rassemblement de l’opposition s’oppose à tout glissement.

Forum des As rappelle que cet accord ne sera pas paraphé par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, composé des membres de l’opposition qui n’ont pas voulu prendre part aux négociations politiques de la Cité de l’Union africaine.  Le journal s’interroge si l’on pourrait, avec cet accord sans le Rassemblement, envisager une voie de conciliation dans les jours à venir en RDC.

Le Potentiel estime que la signature de l’accord politique qui accorde la primature à l’opposition pourrait confirmer la thèse que développent plusieurs acteurs politiques qui ne prennent pas part à ce forum: «donne-moi la primature et je t’offrirai le glissement sans condition».

Le Phare qui cite certaines sources présentes au dialogue indique que l’accord pourrait être entériné lors de la plénière de ce lundi 17 octobre 2016, avant la clôture solennelle du dialogue qui devrait intervenir mardi 18 octobre 2016 à la Cité de l’Union Africaine.

«La haute Cour se prononce aujourd’hui sur la requête de la CENI sur le report de la présidentielle», titre Le Phare dans un autre registre. Le verdict de la cour constitutionnelle saisie par une requête de la CENI concernant le report de la convocation de l’élection présidentielle dans le délai fixé par la constitution sera rendu ce lundi 17 octobre 2016, indique le journal. La motivation de ce report est la conséquence logique de l’absence de trois des neuf membres que compose la Cour Constitutionnelle, précise le quotidien.

Entre-temps, le «Rassemblement» décrète le mercredi 19 octobre «journée ville morte». Cette action est un message adressé au président Joseph Kabila qu’il lui reste encore trois mois avant l’alternance politique, rapporte Le Phare.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE