La restriction de la durée des visas des diplomates congolais est un avertissement (Ambassadeur de Belgique)

0
65

Le nouvel ambassadeur de la Belgique en RDC a éclairé la lanterne de l’opinion publique vendredi 14 octobre que la réduction à six mois maximum de la durée des visas accordés aux Congolais détenteurs des passeports diplomatiques n’est pas une «sanction» infligée aux dirigeants congolais.  Il s’agit, indique-t-il, d’un simple «avertissement» de la Belgique à toute la classe politique congolaise suite à la situation politique tendue qui prévaut actuellement en RDC.

«C’est une petite secousse dans les relations bilatérales qui s’expliquent assez facilement dans les conditions actuelles ; ce n’est pas une mesure de sanction, parce que les visas restent disponibles.  Nous n’imposons aucune restriction de voyage aux détenteurs des passeports diplomatiques congolais qui d’ailleurs ne sont pas seulement des personnes du côté de la Majorité, mais également du côté de l’opposition», affirme Bertrand de Crombrugghe.

Il note cependant que c’est un signal que le chef de la diplomatie belge a envoyé à Kinshasa.

«C’est un signal politique que notre ministre a voulu donner à la classe politique congolaise. Nous sommes inquiets que les négociations n’avancent pas. Nous encourageons les parties congolaises à avancer dans la résolution des problèmes politiques qui se posent au pays», conseille-t-il.

Il a fait cette déclaration à l’issue d’une rencontre qu’il a eue avec le vice-ministre des Congolais de l’étranger.

La Belgique avait décidé, le 5 octobre, de limiter à six mois maximum la durée des visas accordés aux responsables de la République démocratique du Congo (RDC) porteurs de passeports diplomatiques, en raison de l’évolution de la situation politique dans ce pays.

En réaction, le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda avait annoncé, le 7 octobre, des mesures de restriction de délivrance de visas accordés aux officiels belges. Dans un communiqué de presse, le chef de la diplomatie congolaise  avait évoqué notamment le principe de réciprocité.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE