Ituri: les réfugiés sud-soudanais de Kakwa s’opposent à leur délocalisation

0
19

La plupart des réfugiés sud-soudanais installés dans la chefferie de Kakwa dans le territoire d’Aru (Ituri) refusent de rejoindre le site d’accueil aménagé pour eux par la Commission nationale pour les réfugiés (CNR) à Biringi dans la chefferie de Ndo Okebo.

Selon un décompte de la société civile de de Ndo Okebo, sur les quelque 40 000 réfugiés sud-soudanais recensés à leur arrivée à Kakwa, seuls 4 000 environ ont rejoint le site de Biringi.

Les autres refusent de s’y rendre, évoquant notamment des difficultés de cohabitation pacifique avec les autochtones et l’absence de pâturages pour leurs animaux, explique Francy Amule, le président de la société civile d’Ingbokolo.

Pour ces raisons, certains réfugiés quittent depuis le début de la semaine le territoire d’Aru pour l’Ouganda. D’autres retournent au Sud du Soudan, bravant l’insécurité qui prévaut dans le pays.

Le représentant de la CNR en Ituri, Dominique Keleko, appelle les réfugiés sud-soudanais de Kakwa à se conformer aux lois de la RDC, leur pays d’accueil pour leur propre sécurité. Il indique qu’une campagne de sensibilisation est actuellement menée pour convaincre les réfugiés hostiles à cette délocalisation.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE