Dialogue: le compromis sur l’accord politique sera présenté lundi à la plénière

0
39

Au terme d’un mini-plénière du dialogue convoqué par le facilitateur Edem Kodjo samedi 15 octobre à Kinshasa, le co-modérateur de la Majorité présidentielle, Thambwe Mwamba, a affirmé qu’un compromis a été trouvé.

Sans en dire davantage, il a fait savoir que ce compromis allait être présenté lundi à la plénière du dialogue avant qu’il soit annoncé à la presse.

« Le facilitateur nous a fait part des conclusions auxquelles sont parvenues les équipes de travail qui devaient discuter sur un certain nombre de questions qui étaient restées en suspens. Effectivement, ces équipes de travail sont arrivées à des conclusions tout à fait heureuses qui permettent d’espérer que notre dialogue va pouvoir aboutir comme nous le souhaitions », a déclaré Thambwe Mwamba.

Le co-modérateur a estimé qu’il était « normal que ces conclusions soient d’abord apporter à la plénière du dialogue ».

Il s’est dit confiant au sujet de l’aboutissement de cet accord qui doit conclure ce forum ouvert depuis le début du mois de septembre.

« Nous allons vers un accord qui doit être préalablement soumis à la plénière du dialogue », a souligné Thambwe Mwamba.

Depuis plusieurs semaines, les parties prenantes au dialogue peinaient à se mettre d’accord au sujet de l’accord final qui doit être signé à la fin du dialogue.

Le facilitateur leur avait soumis un projet d’accord politique qui prévoit notamment la mise en place d’un gouvernement d’union nationale qui allait gérer le pays sous la direction de l’actuel chef de l’Etat jusqu’à l’installation du nouveau président de la République élu.

Le dialogue a été convoqué pour permettre la tenue d’élections « crédibles » et « apaisées ». Le dernier mandat de l’actuel chef de l’Etat s’achève le 19 décembre. Mais la commission électorale a annoncé qu’elle ne pourrait pas organiser l’élection de son successeur cette année.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE