Côte d’Ivoire: DJ Arafat est élu meilleur artiste de coupé-décalé en 2016…Voici le classement des chanteurs primés

0
119

C’est un autre prix de plus pour l’icône du Coupé décalé en Côte d’Ivoire, Dj Arafat. Le chanteur, vient en effet de rafler le trophée de “meilleur artiste de l’année” lors de la première cérémonie des “Awards du coupé-décalé”. Une cérémonie qui a mobilisé toutes les stars du mouvement musical dans un grand hôtel d’Abidjan.

Selon l’AFP qui rapporte les explications des organisateurs, la cérémonie a attiré plus de 10 millions de votants par SMS ou sur internet pour élire les lauréats.

Au cours de l’évènement, Arafat a reçu un autre prix qui est celui du meilleur artiste masculin.

Quant à son homologue dans le mouvement du Coupé décalé, Serge Beynaud, il a remporté deux trophées dont celui de la meilleure chanson (“Mawa Naya”).

Claire Bailly, déjà surnommée la “Première dame du coupé-décalé”, a été élue meilleure artiste féminine.

Au cours de la cérémonie, quelques minutes ont été consacrées pour rendre un grand hommage à l’un des créateurs de la danse. Il s’agit de Douk Saga, décédé en 2006. “Le +président+ (son surnom) restera Douk Saga”, a précisé Abou Nidal de Genève, une des stars du genre.

Il faut également souligner que le footballeur Kader Keita, ancien international ivoirien ayant évolué à Lyon (France), Lille (France) ou Galatasaray (Turquie), a notamment reçu une distinction honorifique.

Une des légendes autour du genre veut que l’expression provienne des arnaques ivoiriennes: “On coupe (on arnaque), on décale (on s’enfuit ou disparaît)”, explique le journaliste Usher Aliman, auteur de “Douk Saga, l’histoire interdite du coupé-décalé”. D’autres affirment que le nom est inspiré de la danse traditionnelle Akoupé.

Voici la liste des différents prix:

Artiste de l’année: DJ Arafat

Meilleure chanson: “Mawa Naya” Serge Beynaud

Meilleure artiste féminine: Claire Bailly

Meilleur artiste masculin: DJ Arafat

Plus belle voix: DJ mix

Meilleure artiste féminine “Next Generation” (jeune): Jeanine Kleen

Meilleur artiste “Next Generation” (jeune): Ariel Sheney

Meilleur artiste diaspora: Papa Ministre

Clip de l’année: “Remembele” (Serge Beynaud)

Meilleur concept (mouvement): “N’enfant Gateh” (Debordo DJ)

Meilleur featuring: “Remue la bouteille” (DJ Kedjevera FT Rico)

Meilleur DJ mix platine: Mulukuku DJ

Meilleur chorégraphie: Lamine TPJ

Meilleur danseur: Zota (danseuse)

Meilleur manager: Scovik Premier

Meilleur arrangeur: Champy Kilo

Meilleur maquis ou boîte: Haut Niveau

Meilleur directeur de club: Prince Alex

Manager de club: Alco

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE