Conseil de sécurité : le Rassemblement rappelle la nécessité d’organiser les élections dans le plus bref délai

0
56
Conclave de l'opposition congolaise à Genval, le 9 juin 2016. (© photo news).

Le Rassemblement des forces sociales acquises au changement déclare avoir alerté la délégation du Conseil de sécurité sur la nécessité d’avoir rapidement une «gestion concertée » et «consensuelle» du pays, afin d’organiser des élections dans le plus bref délai et conformément à la Constitution.

A la suite des échanges entre les deux parties samedi 12 novembre à Kinshasa, Christophe Lutundula, un des cadres de cette plate-forme de l’opposition, a déclaré qu’ils se sont accordés sur plusieurs points, notamment le respect de la Constitution et de la résolution 2277 de l’ONU, devant aboutir à un compromis inclusif.

«Nous sommes tous d’accord sur le fait que le processus de recherche de solutions à la crise et le dialogue doivent être inclusifs et crédibles. Nous sommes tous d’accord aussi que ce processus n’a fait que commencer et doit continuer. Le Rassemblement a réaffirmé à la délégation du Conseil de sécurité sa disponibilité et son acceptation de la Résolution 2277 de l’ONU», a-t-il indiqué.

Soulignant que le Rassemblement accepte la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) pour la résolution de la crise en RDC, M. Lutundula rappelle que dans un mois, toutes les institutions politiques du pays seront illégitimes et que cette question doit être prise au sérieux.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE