Conflits pygmées-luba: les hôpitaux qui soignent les blessés demandent du soutien

0
23

Les hôpitaux qui soignent les blessés des affrontements entre les membres des communautés pygmées et luba dans la province du Tanganyika demandent le soutien du gouvernement et des humanitaires.

Selon des membres de la société civile du territoire de Manono, le nombre de blessés continue d’augmenter à mesure que les affrontements se poursuivent.

Le médecin chef de zone de santé de Manono a sollicité un appui en personnel de qualité, une aide matérielle et la mise sur pied d’un dispositif d’intervention rapide pour faire face à cette crise.

L’hôpital d’Ankoro qui a admis mardi 22 novembre 15 blessés graves dont 4 enfants blessés à la flèche manque de médicaments, indique Nkumwimba wa lombe de la Nouvelle société civile d’Ankoro.

Le ministre provincial de la Santé a promis un appui aux vulnérables. Il appelle aussi les humanitaires à venir en aide aux victimes de la violence.

Les autorités provinciales ont réaffirmé, au cours de la rencontre avec la MONUSCO, leur volonté de mettre en œuvre une stratégie globale de règlement définitif de cette crise.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE