Bruno Tshibala, le secrétaire général adjoint de l’UDPS interpelé à l’aéroport de N’Djili

0
77

Le secrétaire général de l’UDPS, Bruno Tshibala a été interpellé dimanche 9 octobre par les forces de sécurité alors qu’il s’apprêtait à prendre son vol pour Bruxelles (Belgique) à l’aéroport international de N’Djili. D’après une source de la Direction générale des Migrations (DGM) qui a livré cette information à Radio Okapi, l’interpellation de Bruno Tshibala fait suite « à la réquisition du procureur général de la République ».

«D’abord on avait pris son passeport, puis on l’a fait circulé, croyant peut être qu’il y avait un autre dossier. C’est par après qu’on l’a arrêté et amené vers une destination inconnue. […]Au niveau de l’UDPS nous ne connaissons absolument rien du tout. C’est vers minuit ou 1 heure qu’on l’avait fait déplacé de l’aéroport vers une destination inconnue», a déclaré à Radio Okapi Augustin Kabuya, secrétaire national adjoint de l’UDPS chargé de la communication.

L’UDPS, a-t-il affirmé, condamne avec fermeté ce qu’elle qualifie de «provocation de la mouvance kabiliste qui pense que république, c’est sapropriété privée».

Interrogé sur la probabilité que cette interpellation ait un lien avec le mandat que le procureur general de la république avait émis à l’encontre des auteurs des manifestations du 19 et 20 septembre qui ont entrainé de pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants, Augustin Kabuya parle plutôt d’une arrestation purement politique, en faisant remarquer que l’UDPS, comme d’autres partis politiques de l’opposition, avaient introduit une plainte contre les auteurs de l’incendie de sa permanence de Limete à Kinshasa.

«Combien des gens de la Majorité sont inquiets par rapport à cette situation», s’est-il interrogé.

RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE