Violences à Kinshasa : Lambert Mende demande au procureur d’élargir l’enquête aux forces de sécurité

0
81

Le porte-parole du Gouvernement dénonce et condamne les attaques contre les biens de certaines personnalités et sièges des partis politiques. Lambert Mende a demandé mardi au procureur général de la République d’élargir son enquête sur les actes des violences commises lundi 19 et mardi 20 septembre aux forces de l’ordre chargées de la sécurité publique.

« Nous encourageons le procureur à poursuivre son enquête sur les faits d’hier et sur les faits de cette nuit [mardi 20 septembre]. Le gouvernement appelle les gens à retrouver leur calme et à laisser la justice faire son travail. Nous allons demander une enquête aux dirigeants de la police, qu’ils nous rendent compte de la situation. Le travail du procureur général de la république va aussi s’étendre jusqu’à ce niveau-là, parce qu’il a une responsabilité des forces de l’ordre, dans le maintien de l’ordre public », indique le porte-parole du gouvernement.

Il condamne aussi l’attitude des personnes qui se font justice elles-mêmes.

« Les victimes des agissements criminels d’hier [lundi 19 septembre] ont pris la résolution, semble-t-il, de se faire justice elles-mêmes et les permanences des partis politiques qui ont appelé les casseurs d’hier à passer à l’acte ont été incendiés. Le gouvernement condamne cette attitude de justice populaire », dénonce Lambert Mende.

Le ministre de la communication déplore aussi des tentatives de pillages signalés mardi 20 septembre dans les communes de Masina et Ngaba et « qui ont été étouffées par la police ».

 


RO

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE