Deux plaintes de ressortissants franco-gabonais ont été déposées mercredi 21 septembre en France à la suite des violences post-électorales au Gabon après la victoire d’Ali Bongo à la présidentielle, a annoncé un collectif d’avocats.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE