« Tshisekedi ne ressent aucune compassion vis-à-vis de la population kinoise », affirme André Atundu

1
66
Atundu Liongo , porte parole de la Majorité présidentielle

« Le peuple est invité à poursuivre sa mobilisation jusqu’au départ de M. Kabila (…) quel qu’en soit le prix« , a déclaré le président de l’UDPS à la RTBF, au lendemain des manifestations qui fait plusieurs morts et dégâts matériels dans la capitale congolaise.

Pour les partis au Pouvoir, il s’agit d’une « ligne rouge » qu’a franchie Etienne Tshisekedi.

« La majorité présidentielle tient à exprimer sa réelle préoccupation et sa profonde indignation contre les propos cyniques d’ un leader, prétendant candidat président de la République, qui s’ est révélé sans cœur et sans loi face aux souffrances de la population Kinoise », dénonce le porte-parole de la Majorité Président, André Atundu.

Pour M. Atundu, le président de l’UDPS « ne ressent aucune compassion vis-à-vis de la population kinoise meurtrie, dépourvue et traumatisée par les événements des 19 et 20 septembre 2016« .

Dans ce communiqué publié le vendredi 23 septembre, l’Ambassadeur Atundu considère ce message comme « un appel à la haine, à la destruction et à la désobéissance des lois de la République« .

« Il (ce message) bafoue allégrement les dispositions de la constitution en matière d’ accession au pouvoir et de la loi sur l’ opposition  (…) Ainsi seule compte pour le président du rassemblement, son projet séditieux de la prise du pouvoir d’ État par la violence au prix de la violation de la constitution et de nouvelles victimes qu’ il appelle de tous ses vœux… », souligne M. Atundu dans ce communiqué publié le 24 septembre.

Par ailleurs, la Majorité présidentielle demande au président du Rassemblement de faire « preuve de retenuepour donner une chance à l’ aspiration Kinoise à la paix. »

IMG-20160924-WA0018

IMG-20160924-WA0019

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE