Secteur minier: Matata Ponyo appelle à « poursuivre les réformes engagées »

0
41
Le Premier ministre congolais, Augustin Matata Ponyon Mapon

Sur le départ depuis la signature de l’accord politique issu du Dialogue en République démocratique du Congo, le Premier ministre Matata Ponyo s’est exprimé longuement sur les dossiers économiques du secteur minier . L’homme qui détient désormais le record de longévité à la Primature en RDC appelle à « poursuivre les réformes engagées »

« Je voudrais à nouveau souligner l’importance primordiale du secteur minier pour notre pays. La baisse importante ces dernières années, des cours de certains minerais comme le cuivre et le cobalt, a malheureusement des conséquences néfastes sur notre économie. Le cours de l’or est resté heureusement relativement stable et je me réjouis de l’importante activité en République Démocratique du Congo de sociétés aurifères de premier plan comme Randgold« , a-t-il fait remarquer.

Dans un ton d’adieu, Augustin Matata Ponyo appelle cependant le gouvernement à poursuivre les réformes engagées.

« Cependant, le gouvernement se doit de poursuivre les réformes engagées pour attirer de nouveaux investisseurs étrangers, en vue de redynamiser le secteur minier et ainsi assurer de nouveaux emplois. Monsieur le ministre des Mines s’y emploie et j’apprécie le travail, combien important, qu’il effectue avec son équipe et d’autres ministères, dont les fruits sont déjà palpables.« , dit-il.

Le Premier Ministre apporte par ailleurs son soutien à la participation de la société chinois China Molybdenum Co., Ltd (CMOC) à Tenke Fungurume Mining, cédée pour  2,6 milliards de dollars par l’américain Freeport McMorann.

« Je ne peux dans ce contexte qu’approuver sa décision de soutenir la prise de participation indirecte dans TFM de la société chinoise China Molybdenum Co., Ltd (CMOC), nouveau venu en République Démocratique du Congo. À l’heure actuelle, les difficultés financières rencontrées par l’investisseur précédent faisaient courir une grande incertitude au projet. C’est la raison pour laquelle cette opération constitue la solution la meilleure et la plus sûre pour ses travailleurs congolais et leurs familles, pour ses sous-traitants congolais ainsi que pour notre pays« , explique Matata Ponyo.

En mai dernier, le groupe américain Freeport-McMoran, actionnaire majoritaire dans la société minière Tenke Fungurume Mining (TFM) avait annoncé avoir vendu ses parts dans l’entreprise minière à la firme chinoise China Molybdenum. La Gécamines, également actionnaire au sein de TFM (20%), avait protesté contre les conditions de cette vente. elle avait estimé  que le groupe américain Freeport McMoran s’était unilatéralement retiré transférant la majorité de TFM à une entité tierce. Le gouvernement de la RDC a donné son aval à la compagnie chinoise China Molybdenum à racheter les parts de Freeport McMoran dans Tenke Fungurume Mining, précise un communiqué du ministère des Mines de jeudi parvenu vendredi à l’ACP.  En autorisant ce rachat, la RDC voudrait que les investisseurs de tous horizons qui désirent apporter leurs capitaux le fassent, malgré le ralentissement du cycle des matières premières et l’incertitude de l’économie mondiale.

« Aussi, je souhaite vivement que cette prise de participation de CMOC soit rapidement mise en œuvre et ne vois aucune raison pouvant l’en empêcher. Il est important en effet pour la Gécamines, actionnaire important de TFM, d’avoir un partenaire solide à ses côtés comme CMOC, qui devient ainsi l’actionnaire majoritaire de TF Holdings Limited. J’ai l’assurance que CMOC aura à cœur de mener à bien le projet Tenke et Fungurume et de préserver tous les emplois directs et indirects. Je l’encourage à rester à tout moment à l’écoute de toutes les parties prenantes, y compris la Gécamines, et à respecter les intérêts de chacun, après que la transaction en cours aura été menée à son terme« , déclare Matata Ponyo.

Et de conclure: « J’encourage enfin de nouveaux partenaires comme CMOC à venir travailler en République Démocratique du Congo. A cet effet, fious prendrons, sous la Haute Autorité de Son Excellence Monsieur le Président de la République, toutes les décisions qui s’imposent dans l’intérêt de notre pays et de ses populations, en vue d’accompagner tous les investisseurs.«

Le communiqué

matata

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE