Révélations des détournements en RDC: la BGFI Bank dément toute malversation

0
53
La banque BGFI située le long du boulevard du 30 juin à Kinshasa, le 01/11/2016 dans la commune de la Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La BGFI Bank dément être impliquée dans une quelconque malversation après les révélations du journal belge « Le Soir » sur des opérations bancaires douteuses notamment au détriment de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Le quotidien belge a publié des documents que lui a transmis Jean-Jacques Lumumba, chef du département des engagements à la BGFI Bank, présenté comme un petit fils du premier Premier ministre du Congo, Patrice-Emery Lumumba.

Ces documents font notamment état des « mouvements suspects » vers un compte appartenant à la commission électorale. Entre mai et septembre 2016, note Jeune Afrique sur son site Internet, plusieurs chèques ont été encaissés par la CENI pour un montant total de quelque 7,5 millions d’euros.

« Si c’était le cas, la CENI aurait réagi et n’aurait pas attendu que de Belgique on l’informe », affirme Abder Kader Diop, directeur général adjoint la BGFI Bank RDC, avant d’ajouter:

« Quand ils disent qu’ils ont des documents, pourquoi ils ne nous ont pas attendus pour confronter avec la réalité des choses avant de publier. Pourquoi ils se sont précipités à publier. »

 

« Des transactions normales »

Pour sa part, le président de la CENI, Corneille Nangaa, parle de « transactions normales ».

« Ce sont des transactions normales qui se sont faites par des gens ayant qualité à le faire pour compte de la CENI », explique-t-il.

Pour Corneille Nangaa, les révélations du journal belge ne mettent pas en cause la commission électorale.

Le président de la CENI rejette également le lien entre les transactions révélées par Le Soir et la non-tenue des élections en RDC.

« On fait le lien pour dire que du fait qu’il y a eu ces retraits, c’est ce qui justifierait la non tenue des élections en 2016. C’est ce qui est dangereux. On a mélangé le vrai du faux », fait-il savoir

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE