RDC: Saïd Djinnit plaide pour un processus politique inclusif

0
36

L’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, a appelé mercredi 1er novembre, devant le Conseil de sécurité, le gouvernement congolais à œuvrer pour la mise en place d’un processus politique inclusif.

Il a également exhorté toutes les parties prenantes à poursuivre leurs objectifs politiques par le biais de moyens pacifiques et du dialogue.

Saïd Djinnit a précisé, par ailleurs, que le mécanisme régional de suivi de l’accord-cadre avait salué,  le 26 octobre dernier à Luanda, la signature d’un accord à l’issue du dialogue politique en RDC.

Accord-cadre

Au cours de la présentation du dernier rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis Abeba, Saïd Djinnit a aussi exhorté les pays signataires à mener une «action énergique et décisive», afin d’éviter toute inversion des gains obtenus jusqu’à présent.

Il s’est félicité des efforts engagés par les pays signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba pour mettre en œuvre leurs engagements.

Saïd Djinnit a tout de même évoqué des défis persistants, notamment la présence continue et les activités de forces négatives dans l’est de la RDC.

Des efforts renouvelés ont été déployés pour remédier à ce défi persistant, a assuré M. Djinnit. Mais il a demandé aux pays de la région de préserver ces gains obtenus.

«Cela est d’autant plus crucial que les développements dans la région, y compris les défis liés aux élections et aux forces négatives, continuent de mettre en évidence sa fragilité», a affirmé M. Djinnit.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE