RDC: les Etats-Unis invitent tous les acteurs à rejeter la violence

0
71

Dans un communiqué publié vendredi 16 septembre, le Département d’Etat américain invite tous les acteurs à rejeter la violence, menaçant de sanctions ceux qui appelleront à la violence en RDC.

« Les Etats-Unis appellent toutes les parties à rejeter la violence et toute rhétorique incendiaire pendant cette période et tiendra pour responsable toute personne qui appellera à la violence, commettra des violences ou incitera à la violence. Nous sommes prêts à imposer des sanctions additionnelles ciblées contre de tels individus », a indiqué John Kirby, porte-parole du Département d’Etat.

Les Etats-Unis disent suivre « attentivement » la situation politique en RDC et prennent note des manifestations que des organisations de la société civile et certains partis politiques projettent d’organiser.

Ils appellent le gouvernement congolais à garantir la liberté d’expression et le droit au rassemblement pacifique et aux manifestations publiques.

« Nous sommes préoccupés par les arrestations récentes et le harcèlement des jeunes activistes, et nous soulignons la responsabilité du gouvernement de la RDC de s’assurer que ces droits soient protégés », fait savoir le communiqué du Département d’Etat américain.

Par ailleurs, les Etats-Unis disent soutenir « le dialogue inclusif qui vise à trouver un plan consensuel qui place en priorité l’organisation de l’élection présidentielle aussitôt qu’elle sera techniquement possible d’être tenue afin d’assurer une passation pacifique de pouvoir ».

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE