RDC: les députés radiés du MLC participent au dialogue pour leurs propres comptes

0
42

Les députés radiés du Mouvement de libération du Congo (MLC) pour leur participation au dialogue vont poursuivre d’apporter leurcontribution à ce forum non pas comme membres du MLC mais en leurs qualites de députés nationaux, a affirmé Nicolas Akpanza, l’un des radiés.

«Ici, nous avons fait notre requête en tant que députés, qui relèvent de l’opposition institutionnelle conformément à la loi sur le statut de l’opposition. C’est dans ce cadre tout simplement que nous faisons partie intégrante du dialogue. Et nous n’avons même pas engagé notre formation politique. Nous nous sommes engagés nous-mêmes comme hommes d’Etat», se justifie Nicolas Akpanza.

Nicolas Akpanza a par ailleurs souligné la nécessité d’un dialogue politique en RDC:

«Le dialogue a été convoqué, le dialogue a été décidé, le dialogue a été appuyé par plusieurs forces, notamment le Conseil de sécurité des Nations unies, l’Union africaine, la CENCO. Il y a également la communauté congolaise qui veut que le dialogue puisse se tenir».

Le Mouvement de libération du Congo a radié lundi 5 septembre ses six députés qui ont pris part aux travaux du dialogue politique, ouverts cinq jours plus tôt à Kinshasa. Le bureau politique du parti de Jean-Pierre Bemba a, par la même occasion, réitéré son refus de participer à ce forum convoqué par le président Kabila pour permettre discuter de la suite du processus électoral. Le MLC insiste sur l’organisation de l’élection présidentielle dans les délais prévus par la constitution.

Les députés concernés sont:

  • Akpanza Mumbuli Nicolas, élu de Bansakusu
  • Bokolo Vicky, élu de Bansakusu
  • Aundangba Freddy, élu de Lisala
  • Indole, élu de Lukunga
  • Kumu Pathy, élu de Bumba
  • Lomanga, élu de Bokungu

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE