RDC : « Le seul chemin pour la stabilité, c’est une date certaine pour des élections », estime la Belgique

0
88
Charles Michel, Premier ministre Belge. Photo Nations unies

Le Premier ministre de Belgique, Charles Michel, a estimé vendredi que l’organisation des élections était « indispensable » en République démocratique du Congo (RDC) et que les doutes à cet égard devaient être levés. «Le seul chemin pour la stabilité, c’est une date certaine pour des élections honnêtes et crédibles», a déclaré le dirigeant belge.

Dans un discours devant l’Assemblée générale des Nations unies, Charles Michel a indiqué que ces dernières années, l’Afrique a connu plusieurs transitions démocratiques avec succès mais que malheureusement, certains citoyens sont privés du droit pourtant fondamental d’élire ceux qui devraient les représenter.

M. Michel a condamné fermement « toutes les formes de violence » en RDC, « y compris celles que nous avons vécu ces derniers jours à Kinshasa ».
« Quand on assume des fonctions d’autorité, on doit en assumer pleinement, et individuellement, la part de responsabilité », a-t-il déclaré.

« Nous respectons le principe de souveraineté. Mais à la condition que la souveraineté ne devienne pas un paravent pour malmener l’état de droit et pour bafouer les libertés fondamentales », a ajouté Charles Michel.

Le Premier ministre belge a lancé un appel aux responsables politiques de la majorité et de l’opposition en RDC, les invitant à éviter l’escalade et avoir un « dialogue large et inclusif ».

« Soyez à la hauteur de votre pays et de son peuple. Ne vous voilez pas la face. Le seul chemin pour la stabilité, c’est une date certaine pour des élections honnêtes et crédibles. Et cela, le plus rapidement possible », dit M. Michel.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE