RDC: le gouvernement annonce la libération de 110 bénéficiaires de la loi d’amnistie

0
62

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba a annoncé, vendredi 9 septembre, la libération de 110 bénéficiaires de la loi d’amnistie de février dernier.

Selon cet arrêté, les personnes libérées ont été condamnées pour des faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques.

La libération de ces prisonniers dont leurs origines ne sont pas précisées, s’inscrit dans le cadre de la décrispation du climat politique que réclame une frange de l’opposition avant de participer au dialogue en cours.

Le même vendredi, le facilitateur de forum politique, Edem Kodjo a indiqué que ces mesures de décrispations ne pourront pas être réalisées à 100%.

«Les mesures de décrispation ne seront jamais satisfaisantes à cent pourcents. C’est pourquoi, il faut toujours remettre l’ouvrage sur le métier. Je ne crois pas que tous les problèmes qui se posent sur ce plan précis soient faciles à résoudre. Mais, sont des problèmes dont la solution n’occasionnerait pas une certaine bavure», a souligné l’ex-Premier ministre togolais.

Il affirme avoir tout faire pour amener les autorités à lever certains préalables:

«Je suis très fier de résultat qu’on a pu obtenir pour la LUCHA (Lutte pour le changement, NDLR). Je pense qu’il a encore beaucoup de choses à faire».

Ces préalables sont posés par le Rassemblement de l’opposition qui exige notamment la libération de tous les prisonniers politiques et ceux d’opinion pour prendre part au dialogue. Lancé depuis dix jours à Kinshasa, ce dialogue devra ouvrir les voies pour les élections libres, transparentes et apaisées.

RO

Commentaires

commentaires