RDC : Adam Bombole croit à un deuxième dialogue sur la crise politique

0
34
Adam Bombole. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Adam Bombole, membre du Rassemblement des forces acquises au changement estime que l’accord politique signé à la suite du dialogue politique organisé à la cité de l’Union africaine n’est qu’un «arrangement» d’un groupe des politiciens pour gouverner la RDC sans mandat du peuple.

Cet ancien candidat à la présidentielle de 2011, croit à un «deuxième dialogue» entre le Rassemblement et les signataires dudit accord pour, dit-il, sauver la RDC.

« Nos amis qui se sont réunis au camp Tshatshi savent que ce n’est pas le vrai dialogue. Mais le vrai dialogue aura lieu incessamment. Ils se sont organisés pour se positionner en ce qui concerne la gestion du pays. Ils savent bien qu’il [accord] apporte une caution à un glissement sans limite», a-t-il déclaré à Radio Okapi.

L’accord politique signé mardi 18 octobre à la fin du dialogue politique prévoit notamment l’organisation de l’élection présidentielle en avril 2018.

«Si vous prenez les textes tels que moi j’ai reçu en copie, vous verrez que  les élections prévues en avril 2018 ne sont pas certaines. Il est difficile de comprendre qu’un gouvernement qui n’a pas été capable durant trois ans de mobiliser les fonds pour organiser les élections, les trouvent en un an. C’est une chose impossible», a renchéri M. Bombole.

Il est encore temps de sauver la nation, soutient-il, ajoutant que le rassemblement garde sa main tendue pour le vrai dialogue.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE