Nouvel appel aux opposants réticents à rejoindre l’Accord du 31 décembre

0
75

Regroupée autour de Vital Kamerhe, chef de file de l’Opposition au Dialogue de l’Union africaine, l’opposition signataire de l’accord du 18 octobre a réaffirmé, ce mardi 10 janvier 2017, son engagement au combat pour la paix et la concorde nationale.

« Nous, signataires de l’Accord du 18 octobre 2016, rappelons à l’opinion nationale et internationale que notre participation à ce Dialogue n’était motivée que par le souci d’offrir au peuple congolais un climat de paix et de concorde nationale, climat mis à rude épreuve par la crise politique née de la non organisation de l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel » dit le communiqué dont les signataires sont, entre autres, Mokonda Bonza, Mbikayi, etc.

Puis d’ajouter : « Consolider le processus entamé à la cité de l’Union Africaine pour l’obtention d’un consensus plus large était notre seul objectif. Nous appelons, en outre, ceux qui hésiteraient encore d’adhérer à l’Accord du 31 décembre, de tenir compte de l’intérêt général… »

« Nous sommes convaincus que la mise en œuvre de l’accord du Centre Interdiocésain est un gage de stabilité pour notre pays, à même de conduire le peuple congolais à une alternance démocratique et pacifique. Aussi, demandons-nous à tous les délégués de l’opposition au Dialogue de la cité de l’Union Africaine de se joindre à nous pour l’intérêt supérieur de la nation » concluent-ils.

Il convient de rappeler que Samy Badibanga, Jean-Lucien Bussa, Jose Makila et Azarias Ruberwa, tous de la même opposition signataire de l’Accord du 18 octobre, refusent de signer le nouvel Accord du 31 décembre qui dépossède notamment Samy Badibanga de sa Primature.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE