Menaçant de se retirer du Dialogue, la CENCO exige le respect absolu de la Constitution

0
100

Dans un communiqué du mardi 6 septembre 2016 signé par son président, Mgr Marcel Utembi Tapa, la Conférence épiscopale nationale du Congo, déclare qu’elle ne pourra pas maintenir sa participation à ce forum si ses exigences fondamentales ne sont pas respectées. Dans le lot, elle exige la participation de « grandes familles politiques de l’opposition ». A en croire le prélat, cette présence donnerait plus de chance au pays d’aboutir à la résolution de la crise actuelle de manière consensuelle et durable.

Par ailleurs, les princes de l’église font noter qu’il y a nécessité de respecter absolument la Constitution durant ce Dialogue, particulièrement ses articles « verrouillés » ayant trait au mandat présidentiel.

Somme toute, la CENCO a demandé à la Communauté internationale de veiller à la bonne application des conclusions et recommandations du Dialogue national, afin d' »éviter de nouveaux blocages qui résulteraient de la mauvaise foi de l’une ou l’autre partie ».

mediacongo

Commentaires

commentaires