L’UNFPA LANCE LA CAMPAGNE ZÉRO GROSSESSE, ZÉRO IST, ZÉRO VIH/SIDA

0
33

La santé de la reproduction ne doit pas demeurer un sujet tabou en milieu académique. C’est dans ce cadre que le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), en collaboration avec le centre des jeunes Coulibaly Sidiki, a procédé hier jeudi 17 novembre, dans la salle de promotion Mr Luc Gillon à l’Université de Kinshasa, au lancement de la campagne zéro grossesse inopportune, zéro infection sexuellement transmissible, zéro VIH/Sida sur le site universitaire.

Cette campagne a pour objectif de sensibiliser les étudiants, pour la plupart, ceux des classes de recrutement, aux risques des maladies auxquels ils seront exposés tout au long de leur cursus académique. Il est question d’inviter les étudiants à adopter un comportement aussi consciencieux que responsable, afin de se prémunir contre les grossesses non désirées, les IST et le VIH/Sida.

C’est dans une salle de promotion Mr Luc Gillon archicomble que les représentants de l’UNFPA, les autorités académiques et présidents des réseaux des jeunes, ont lancé cette campagne, à travers quelques allocutions.
Le secrétaire général académique, le professeur Célestin Musau Kalombo Mbuyu, a indiqué que cette campagne contribuera considérablement à la mission qui incombe à son comité d’encadrer moralement et civiquement la jeunesse estudiantine. Car, martèle-t-il, « il faut avoir un esprit sain, dans un corps sain ».

LES ETUDIANTS INTERPELLES SUR LA GESTION DE LEUR SANTE

Le secrétaire général académique s’est, par ailleurs, félicité du bon déroulement des enseignements du VIH Sida dans toutes les classes de recrutement à l’Unikin. Avant de remercier l’UNFPA pour sa collaboration, combien indispensable, dans la réussite de cette campagne, le professeur Musau a placé cette campagne sous le signe de la reprise effective du fonctionnement du centre Coulibaly Sidiki, tombé longtemps dans une sorte d’apathie.
« Cette campagne concerne, non seulement les nouveaux étudiants, mais aussi les anciens. Il s’agit, dans cette sensibilisation, d’interpeller les étudiants sur la gestion de leur santé, de leurs relations académiques, ainsi que de leurs émotions. J’invite ainsi cette jeunesse à prendre à cœur les enseignements qui seront diffusés tout au long de cette campagne « , a indiqué le SGA Musau.

LA PUBLICATION DU LIVRET » MA COPA PERSO »

La campagne zéro grossesse, zéro IST, zéro infection à VIH Sida va durer 10 jours, soit du jeudi 17 au samedi 26 novembre courant. La particularité de cette campagne, explique Gaétan Mutombo, directeur du centre des jeunes Coulibaly Sidiki, est la mise à la disposition des étudiants du livret de poche intitulé » Ma copa perso « , entendez ma copine personnelle.

Il invite les étudiants et étudiantes à faire de cette petite brochure leur ami de chaque instant. Ce livret de poche contient toutes les informations nécessaires sur la santé de la reproduction. Il s’étend sur l’évolution physiologique du corps de la jeune fille, ainsi que sur les IST et le VIH Sida.

Une équipe des jeunes étudiants, préalablement formés appelés « paires éducateurs », sera déployée sur terrain afin de distribuer ce livret aux étudiants, et fournir des informations les plus complètes possibles sur son usage, a rassuré Gaëtan Mutombo.
Représentant du Panel jeunes des Nations Unies à cette cérémonie, Benjamin Buyamère a axé son intervention sur la conscience et la responsabilisation des jeunes. » Il faudra que les jeunes, les étudiants soient participatifs et contributifs en tout ce qui les concerne. Il ne suffit pas seulement d’être étudiants, il faut être acteurs dans sa communauté. D’où, la nécessite de les responsabiliser « , a-t-il indiqué.

Présents à cette activité, le médecin directeur du centre hospitalier du Mont Amba et le médecin chef de zone de santé de Lemba ont planché sur la problématique de la promotion de la santé de la reproduction des adolescents et jeunes, et prévention des IST-VIH sida en milieu universitaire. La clôture de la cérémonie a été agrémentée par une saynète jouée par les étudiants intitulée » Réalité académique « .

Le centre Coulibaly Sidiki est une asbl ayant pour cheval de bataille, la promotion de la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes, et la prévention du VIH/sida et IST à l’Unikin. Il est installé à côté de la piscine du campus, en direction des logements des professeurs de cette institution d’enseignement universitaire.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE