LOKONDO EXIGE LES EXPLICATIONS DE CORNEILLE NANGAA SUR LES ÉLECTIONS

0
23

La plénière de l’Assemblée nationale a examiné hier entre autres points, à l’ordre du jour, la présentation des rapports des vacances parlementaires de l’année 2015. L’intervention qui a retenu l’attention de l’assistance est celle d’Henri-Thomas Lokondo Yoka, élu de Mbandaka. Et pour cause ? Elle a eu la particularité de partir de ce rapport sur les vacances parlementaires pour atterrir sur la CENI, dont le Président doit venir s’expliquer devant la représentation nationale.

Lokondo Yoka demande à Corneille Nangaa de venir parler de l’organisation des élections, comme il l’a fait au dialogue de la cité de l’UA qui, a-t-il tenu à bien rappeler était dans l’extraconstitutionalité. Tandis qu’à l’Assemblée nationale, on est dans la constitutionalité.
C’est ainsi que le Président de la CENI doit se présenter dans le meilleur délai. Car il n’y a plus assez de temps, cette session de septembre se clôturant dans les deux semaines. C’est là où Henri-Thomas Lokondo Yoka estime que la matière principale à ce jour qui doit préoccuper la Chambre basse au plus haut point, c’est bien l’organisation des élections. Notamment la question de leur financement.

Celle-ci est aussi d’extrême importance pour qui sait que le gouvernement sortant a présenté un budget prévisionnel de seulement 4 milliards USD qu’on n’atteindra du reste jamais. Là aussi, l’Assemblée nationale a voudrait entendre Corneille Nangaa sur les apports financiers des partenaires extérieurs.
L’élu de Mbandaka est parti du rapport des vacances parlementaires de 2014 pour marquer l’importance des élections. Pour lui, ces rapports sur les vacances parlementaires sont les mêmes dans toutes les provinces. Elles se ressemblent avec les mêmes difficultés dans les 11 provinces.

Aujourd’hui il faudra les multiplier ses difficultés par les 26 provinces qui n’ont rien pour vivre.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE