Les « jeunes parlementaires » congolais s’insurgent contre la violence

0
61

Le Réseau de Jeunes Parlementaires de la République démocratique du Congo (RJP) s’insurgent contre les violences qui ont émaillé la capitale congolaise le 19 et le 20 septembre dernier.

Dans un communiqué, cette association regroupant des députés et sénateurs âgés de moins de 40 ans condamne « avec la plus grande énergie » les violences qui ont fait plusieurs morts à Kinshasa dans des affrontements entre les forces de l’ordre et des partisans de l’opposition.

« Le RJP constate avec regret que la plupart de ceux qui ont succombé ces jours là est constituée de jeunes, y compris des jeunes policiers ayant choisis de servir le pays sous le drapeau« , fait savoir ce communiqué.

Ce réseau de près d’une quarantaine de parlementaires congolais issus de toutes les tendances politiques représentées au Parlement souhaite que « toutes les parties privilégient la voix de la résolution pacifique de la crise » ceci, dit-il, pour « préserver les vies humaines et prévenir les dégâts matériels dans un contexte économique particulièrement difficile »

« Le RJP reste convaincu que ce n’est pas par la violence que nous assurerons l’accès de nos jeunes à l’éducation, que nous créerons de l’emploi et que nous contribuerons à l’émergence d’une classe moyenne dans notre pays. C’est sur ces défis que la jeunesse dans son ensemble attend des réponses concrètes de ceux qui sont aux responsabilités aujourd’hui et ceux qui y aspirent demain« , explique-t-il.

Le communiqué

cujrnk6uaaaswpt

 

Commentaires

commentaires