Les Etats-Unis « choqués et extrêmement préoccupés » par « l’agression » de Periello

0
292
CHARLOTTESVILLE, VA - OCTOBER 29: U.S. President Barack Obama speaks while flanked by Rep. Tom Perriello (D-VA) during a campaign rally, on October 29, 2010 in Charlottesville, Va. Recent polls show Rep. Perriello trailing challenger Virginia State Senator Robert Hurt (R-VA). With mid-term elections approaching, President Obama has been campaigning for Democrats who may be in jeopardy of losing their seat. (Photo by Mark Wilson/Getty Images)

Les Etats-Unis disent « choqués et extrêmement préoccupés par l’obstruction physique et les agressions verbales » dont M. Perriello aurait été la cible dimanche en quittant l’aéroport N’djili de Kinshasa, a déclaré dans un communiqué John Kirby, porte-parole du Département d’Etat américain.

« Le gouvernement américain proteste dans les termes les plus forts contre le traitement réservé à son envoyé« , selon le communiqué.

« Durant son séjour à Kinshasa, M. Perriello a rencontré toutes sortes de personnalités du gouvernement, de l’opposition, de la société civile et des organisations internationales, afin de les encourager à participer au dialogue qui vise à organiser des élections présidentielles aussi vite qu’il sera techniquement possible », a déclaré M. Kirby.

De son côté, le gouvernement congolais minimise cet incident. « Quand les gens interpellent un peu rudement on parle d’agression? », s’est interrogé Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE