Les agents de l’OCC réclament 5 mois d’arriérés des salaires

0
48

«La situation est calamiteuse à l’OCC [Office congolais de contrôle]», où les agents accusent déjà cinq mois d’arriérés des salaires, a affirmé le Syndicat autonome des travailleurs de l’OCC (SATOCC) samedi 10 septembre à Kinshasa lors de son assemblée générale. La direction de l’office reconnaît plutôt quatre mois d’arriérés des salaires.

Le SATOCC a adressé un mémorandum à la direction générale de l’OCC, détaillant les failles sur le plan administratif, financier et de l’exploitation.

Selon le secrétaire général adjoint de SATOCC en charge de la permanence, Gauthier Mpanga Mbuya, le fait d’accumuler les arriérés des salaires risque de démotiver le personnel. «Ça va faire que même la protection de la population par rapport à la production locale [face] aux importations sera mise en danger», a-t-il redouté.

De son côté, la direction générale de l’OCC soutient que la situation n’est pas calamiteuse; tout en reconnaissant que l’office connait de difficultés, suite à la baisse de la production.

«Il y a quatre mois de no payement pour ceux qui sont à l’intérieur. Aujourd’hui, on vient de payer [les agents de] Kinshasa. Kinshasa prend la moitié de la masse salariale», a réagi l’assistant principal du DG de l’OCC, Shematsi Mbaenda.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE