Le MLC signe enfin l’accord du 31 décembre!

0
161

La signature du Mouvement de Libération du Congo (MLC), au nom de ses alliés du Front pour le Respect de la Constitution intervient après un message de son président Jean-Pierre Bemba lu hier après-midi, demandant à son parti et à ses alliés du Front pour le Respect de la Constitution de signer cet accord.

Dans ce message, Jean-Pierre Bemba qui dit renouveler son soutien à la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), estime qu’il y a eu « assez de morts » dans la lutte pour le respect de la Constitution en RDC. L’opposant congolais en appelle à son parti et à se alliés à signer l’accord politique issu du des discussions directes de la CENCO, le 31 décembre dernier. « Le Congo a besoin de paix », a-t-il dit.

« Je demande au Front pour le Respect de la Constitution de se surpasser parce que, à travers des aménagements, il est toujours possible d’obtenu dans un accord de cette importance, les équilibres nécessaires pour sa bonne fin et, bien plus, pour le fonctionnement efficace des organes portés par l’accord du 31 décembre 2016″, dit Jean-Pierre Bemba.

Le Mouvement de Libération du Congo et ses alliés du Front pour le Respect de la Constitution ont en effet refusé jusqu’à lors de signer cet accord qui partage le pouvoir entre l’opposition et le pouvoir en place, prévoyant des élections en décembre 2017. Pour Jean-Pierre Bemba, condamné à 18 ans de prison par la CPI, cet accord va néanmoins devenir « le socle de l’alternance politique » en RDC, invitant ces alliés à le signer.

Les discussions autour de la CENCO pour l’application sont toujours en cours, alors qu’une partie des signataires de l’accord de la Cité de l’Union Africaine le 18 octobre dernier, refuse toujours de le signer.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE