« L’alternance s’impose le 20 décembre 2016! », rappellent « les jeunes » du Rassemblement

0
66

Les jeunes opposants du Rassemblement disent « ne pas reconnaître » le Dialogue qui se tient à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa et « tout compromis politique qui y découlera« .

« L’Alternance s’impose, la constitution ne peut pas être violée par un groupe d’individus« , affirment ces jeunes du Rassemblement que dirige Étienne Tshisekedi.

Lire aussi : Kimbuta « valide » le sit-in du 19 Septembre

Réunis le jeudi 15 septembre à Kinshasa dans le cadre des préparatifs de la manifestation du 19 septembre prochain, ils disent « faire usage de l’article 64 de la loi fondamentale » qui leur permet, selon eux, de « barrer la route à tout individu qui voudra prendre le pouvoir par la force et l’exercer »

Lire aussi : Le sit in du rassemblement risque de ne pas avoir lieu

Par ailleurs, ces jeunes  « adhèrent » aux actions des leaders de l’opposition pour la tenue des sit-ins devant toutes les instances de la Ceni et disent « observer avec indignation le rétrécissement de l’espace politique et médiatique« .

Lire aussi :Martin Fayulu :  » nous mobiliserons jusqu’à ce Kabila quitte le palais de la Nation »

 

 

 

Commentaires

commentaires