La MP propose un gouvernement à 60 ministres et des critères pour le 1er ministre

0
131

Ce document déposé auprès des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo par l’ancien vice-premier ministre et ministre de l’intérieur, Adolphe Lumanu reprend les exigences et recommandations de la majorité au pouvoir concernant entre autres la formation du gouvernement, le choix du Premier ministre, le chromatogramme et le comité de suivi.

Concernant le chromatogramme, censé fixé le déroulement du processus électoral, la Majorité affirme qu’il doit être réglé « à partir de la signature de l’arrangement particulier« . Quant au Premier ministre, un choix qui revient au Rassemblement, la MP demande tout de même que le candidat des opposants soit « rassembleur« , fixant des critères comme « le niveau d’études, l’expérience, une expertise avérée et la connaissance parfaite du pays et de ses valeurs« .

La coalition des partis au pouvoir exige par ailleurs un des trois postes de vice-président du comité de suivi, proposant les deux autres respectivement à la Société civile et l’opposition signataire de l’accord de la Cité de l’Union Africaine.

Enfin, la majorité souhaite un gouvernement « sur la base de l’exécutif actuel« , à savoir une soixantaine de membres, « du fait de sa fonction d’union nationale. »

Le pouvoir et l’opposition ont signé un accord le 31 décembre dernier à Kinshasa sous l’égide de l’Eglise catholique qui prévoit notamment l’organisation des élections en décembre 2017 et une transition et une gestion commune du pays durant cette période.

Commentaires

commentaires