La MP « prend acte » des exigences du Rassemblement

0
76

L’Ambassadeur André-Alain Atundu Liongo, Porte-parole de la Majorité au pouvoir confié aux confrères de Politico.cd que la famille politique du président Joseph Kabila « prend acte » des exigences des opposants du Rassemblement, promettant de se prononcer « incessamment« .

Opposé farouchement au président Kabila qu’il soupçonne de vouloir briguer un troisième mandat à la tête de la République démocratique du Congo, en violation de la constitution, le Rassemblement a donné un ultimatum au Président pour son départ du pouvoir le 19 décembre 2016, refusant de participer au Dialogue convoqué par le Chef de l’Etat congolais et qui s’est soldé par un accord politique avec seulement une petite partie des opposants.

Le président Joseph Kabila a en effet demandé dans la foulée aux évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) de pouvoir faire la médiation auprès du Rassemblement pour trouver une solution consensuelle à cette crise politique qui a fait plusieurs morts durant les manifestations en septembre dernier à Kinshasa.

Dans un document remis aux évêques catholiques, les opposants congolais laissent entendre pour la première fois qu’ils seraient disposé à laisser le président Kabila diriger le pays pendant une période de transition « de très courte durée » et sous certaines conditions

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE