Kabund au deuil de l’UDPS: “Votre sang va bientôt libérer le Congo”

0
65

Prenant la parole avant l’enterrement des six combattants fauchés dans la nuit du 19 au 20 septembre, en présence d’Étienne Tshisekedi, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund A Kabund, a déclaré que “votre sang va bientôt libérer le Congo”.

Pour lui, cette circonstance est “la dernière bataille avant la victoire”. Jean-Marc Kabund a rappelé que l’UDPS a saisi le bureau de la procureure de la CPI pour que les responsables de ces crimes répondent de leurs actes. Il a, par la même occasion, fustigé le silence de la communauté internationale face à ces violations de droits de l’homme.

Promettant que désormais plus rien ne sera comme avant, JM Kabund promet qu’en vertu de l’article 64 de la constitution, “nous serons obligés de le chasser”. D’où son appel au Rassemblement autour de l’UDPS. “Vaut mieux mourir debout que marcher à genoux”, a-t-il conclu.

Immédiatement après le mot du SG, Étienne Tshisekedi a déposé sa gerbe des fleurs devant les cercueils de Stephen Mwabilayi, Meschak Botamba, Boukin Bukasa, Évariste Bilomba, Mbemba Mubilayi et Pierre Kapena.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE