Haut-Katanga : l’Eglise catholique condamne «l’assassinat sauvage» d’un prêtre à Lubumbashi

0
83

Dans un communiqué publié lundi 24 octobre à Lubumbashi, l’archidiocèse de cette ville du Haut-Katanga s’indigne de l’assassinat « sauvage et sanglant » de l’Abbé Joseph Mulimbi. Le prélat catholique a été tué il y a une semaine au quartier Golf par des hommes armés.

Nous condamnons cet assassinat lâche d’un serviteur de Dieu qui a offert sa vie pour la population. « Nous exigeons que la population soit sécurisée de manière globale, totale et définitive », a souhaité le directeur diocésain de la commission Justice et paix, l’Abbé Kalaba.

Il exige aussi « que la lumière soit faite sur cette affaire » et appelle le gouvernement provincial à prendre ses responsabilités pour assurer la sécurité des citoyens.

« Nous demandons au gouvernement de sécuriser la population. Il n’est pas acceptable que l’on prétende apporter le bonheur à un peuple qui est tout le temps tué et de manière sauvage. Je parle pour toute la population », a affirmé l’Abbé Kalaba.

L’Abbé Mulimbi a été assassiné dans la nuit de vendredi 14 octobre lorsqu’il se rendait au domicile de sa sœur au quartier Golf Malela. Selon  le directeur diocésain de la commission Justice et paix, des hommes armés l’ont suivi et se sont introduits au domicile de sa sœur.

Ces malfrats ont tiré trois fois sur l’Abbé, qui a succombé sur place. Puis les assaillants sont partis sans rien emporter.

D’après l’Abbé Kalaba, le ministre provincial de l’Intérieur a promis de tout mettre en œuvre « pour traquer ceux qui sont impliqués dans cet assassinat ».

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE