Gouvernement Badibanga: DCDHE contre la reconduction des ministres indétrônables

0
61

La Dynamique Chrétienne pour les droits de l’homme et de l’environnement(DCDHE) a, à travers un communiqué du vendredi 25 novembre 2016, félicité Samy Badibanga Ntita pour sa nomination au poste du premier ministre.

Pour la réussite du gouvernement de Samy Badibanga, la DCDHE propose la non reconduction des ministres ayant siégé pendant plus de trois ans dans le gouvernement Matata.

Pour Me Carlos Mupili, il ne s’agit pas du seul premier ministre Matata qui est responsable de la non tenue des élections, étant donné que la Constitution donne des prérogatives à chaque ministre d’assurer la politique de son ministère.

L’Ong invite donc le président Kabila à renouveler la classe politique dans ce nouveau gouvernement en tenant compte des compétences selon le principe : » homme qu’il faut, à la place qu’il faut » en privilégiant la compétence et la moralité.

L’association exhorte aussi le nouveau premier ministre à éviter de s’entourer des collaborateurs incompétents et flatteurs et surtout de ne pas tomber dans le piège du tribalisme.

Le chef du gouvernement est invité à restaurer un véritable Etat de droit où la justice doit réprimer la corruption et le détournement des deniers publics et le respect de la justice sociale.

Me Carlos Mupili demande par ailleurs à la Cour Constitutionnelle de travailler en étroite collaboration avec le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat dans la lutte contre la corruption et le blanchissement des capitaux, le professeur Luzolo Bambi, quand les membres du nouveau Gouvernement auront à déclarer leurs avoirs conformément à l’article 99 de la constitution.

Il invite également ses pairs de la société civile à soutenir le nouveau gouvernement par des expertises et par le contrôle citoyen à travers un partenariat exemplaire.

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE