Florent Ibenge : «On va tout faire pour être à la Coupe du Monde »

0
36

Le sélectionneur de la RDC, Florent Ibenge croit qu’il va amener le pays à la Coupe du Monde 2018, qui se jouera en Russie. Il l’a exprimé dans un entretien accordé, mercredi 15 février à Radio Okapi :

«On a pris l’équipe à la 104è place mondial et là, on se retrouve à la 37è place mondiale. Tout le monde devait être content, sur la même lancée, pour aller atteindre l’objectif qu’on s’est fixé d’aller à la Coupe du monde. On ne va pas se laisser distraire par qui que ce soit qui voudrait tirer l’équipe nationale vers le bas», a-t-il souligné.

Florent Ibenge estime que la RDC est en avance par rapport aux préparatifs de ce rendez-vous mondial. Les Léopards sont en tête du groupe A des éliminatoires de la Coupe du Monde avec six points, ex-aequo avec les Aigles du Carthage (six points), les Syli national (0 point) et les Chevaliers de la Méditerranée (0 point).

Bilan contrasté

Devant la presse, Ibenge a dressé un bilan contrasté de la participation des Léopards de la RDC à la CAN 2017 qui s’est déroulée au Gabon.

«On n’a pas pu faire mieux à cause d’un trop grand nombre de blessures qui ne nous ont pas permis de gérer l’effectif comme l’on voulait», a indiqué le technicien congolais devant la presse.

Les Congolais ont terminé 6è après leur élimination en quarts de finale de cette compétition par les Ghanéens.

Contre le Ghana, Florent Ibenge reconnait que l’équipe nationale a manqué d’efficacité en première mi-temps et commis des erreurs tactiques en seconde mi-temps.

«Après, on a joué le va-tout pour jouer direct. C’est pourquoi, j’ai sorti Mpoku pour mettre Bakumbu et ensuite Bokila à la place de Mubele pour avoir un meilleur jeu de têtes. Et quand Remy Mulumba s’est blessé, il n’y avait plus de milieux de terrain pour remplacer parce que Zakwani est blessé, Ikoko blessé, Mulumbu aussi blessé. C’est pourquoi il nous restait que les attaquants», a-t-il expliqué.

Parmi tous les matches disputés à la CAN 2017, Ibenge considère celui joué contre le Maroc comme le plus difficile.

Commentaires

commentaires