Evasion d’une quarantaine d’enfants de la prison centrale de Mbuji-Mayi

0
59
Le Boulevard Laurent Désiré Kabila dans la Commune de Diulu, ville de Mbuji-Mayi (Kasaï Oriental).

Une quarantaine d’enfants, gardés au pavillon pour mineurs de la prison centrale de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), se sont évadés dimanche 2 octobre à la mi-journée.

Le président du tribunal pour enfant, Daudet Mputu Iluwa, qui confirme la nouvelle, indique avoir lancé un mandat d’arrêt pour que les évadés soient retrouvés et ramenés en prison.

«Ces enfants étaient en placement préventif. La plupart d’entre-deux sont reprochés de manquement qualifié de viol d’enfant et d’association de malfaiteurs. 70 % [d’entre eux, ndlr] ont déclaré avoir 17 ans. Mais quand vous les voyez à travers leurs physionomies, ce sont les adultes», a-t-il affirmé.

Expliquant les circonstances dans lesquelles ces mineurs se sont échappés, le président du tribunal pour enfant a raconté que ces enfants se sont évadés après avoir bousculé la gardienne placée à l’entrée de la prison

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE